Romain Fustier

Romain Fustier est né en 1977 à Clermont-Ferrand. Il vit à Montluçon, dans l'Allier, où il anime la revue & les éditions Contre-allées avec sa compagne Amandine Marembert.

|

OUVRAGES

Transit. Contre-allées, 2001.
Été poste restante. Contre-allées, 2002.
Aiguillages immédiats. En collaboration. Contre-allées, 2003.
Lotissement en infusion. Contre-allées, 2004.
Emporté par le tsunami de la mélancolie ordinaire. Encres vives, 2004.
Radio mix« Les suppléments du 22 ». IdP éditeur, 2004.
Dernière taille. La Porte, 2005.
Le volume de nos existences. Collection « Polder ». Décharge & Gros textes, 2006.
Côté jardin. Encres vives, 2006.
Négatif photo de la muse. Le Chat qui tousse, 2007.
Ici-maintenant. « Les suppléments du 22 ». IdP éditeur, 2007.
Chambre 233. La Porte, 2007.
Une ville allongée sous l’épiderme suivi de Découpant l’asphalte
en tranches de toi. Editions Henry & Ecrits des Forges, 2008.
(Prix des Trouvères – Grand Prix de Poésie de la Ville du Touquet 2007)
Chantier perpétuel. Encres vives, 2008.
Chaise avec vue. Encres vives, 2008.
Coma. La Porte, 2009.
Boîte automatique du crâne. E-book. Publie.net, 2009. (Mise à jour, 2015).
Bras de mer. Encres vives, 2010.
Les yeux assis sur la plage. Editions de l’Atlantique, 2010.
Habillé de son corps. Rafael de Surtis, 2010.
Des fois des regrets comme. Editions des Etats civils, 2011.
Dans nos intérieurs. In « Anthologie Triages ». Tarabuste, 2011.
Du bout des yeux. La Porte, 2011.
Elle a. Livre manuscrit. Peintures d’Aaron Clarke. Centrifuges, 2012.
Mal de travers. Clarisse, 2012.
Province ferroviaire. Encres vives, 2012.
De loin vos silhouettes. Encres vives, 2012.
Rembobinant l’extérieur. Editions du Cygne, 2012.
Kaolin. Le Cadran ligné, 2012.
Mon contre toi. Editions de l’Atlantique, 2012.
Comme si de rien. La Porte, 2013.
Infini de poche. Editions Henry, 2013.
Toute une forêt. Livre manuscrit. Gravure de Luce Guilbaud. Chez l’artiste, 2013.
Langues de sable. Encres vives, 2014.
Un vent à couper le souffle du vent. Encres vives, 2014.
Estives. Peintures de Patricia Monbel. Les éditions du frau, 2014.
Hirondelles. La Porte, 2015.
Bois de peu de poids (été-automne). Lanskine, 2016.
Interstice des cyprès. Encres vives, 2016.
Bazar de béton. Encres vives, 2016.
Chien mordu. Dessins de Marie Deschamps. Les éditions du frau, 2016.
Brique pilée. Avec Amandine Marembert. La Porte, 2017.
Table des montagnes. Estampes infographiques de Jean Cyrille Etourneaud. Les Cahiers des Passerelles, 2017.
Bois de peu de poids (hiver-printemps). Lanskine, 2017.
Mont-Blanc Express. Encres vives, 2018.
Plan d'eau. Faï fioc, 2018.
Dans la chambre tes bras. Musimot, 2019.
Ricochet. Peintures de Daniel Bambagioni. Poïein, 2019.
L'eau partout touche l'eau. Encres vives, 2020.
Panoramiques. E-book. Editions Qazaq, 2020.
 

ANTHOLOGIES / COLLECTIFS

Nous, la multitude. Le Temps des Cerises, 2011.
Visages de poésie. Tome 5. Portraits crayon de Jacques Basse.
Rafael de Surtis, 2011.
Poèm(es)caliers. Installations spatiales-poétiques de Manuel González Cardero. Chez l’artiste, 2012.
Génération Polder. Tome 3. Décharge & Gros textes, 2013.
Vibrations en partage. Présentations de Jean-Louis Clarac.
La Porte des Poètes & Théâtre d’Aurillac, 2014.
12 artistes du collectif Artogue. AMAC, 2015.
31 poèmes pour Jacques Izoard. Boumboumtralala éditions, 2016.
La dix-huitième liste. Collection « 36 choses à faire avant de mourir ». 
Pré # carré / Hervé Bougel, 2017.
Duos (118 poètes de langue française né(e)s à partir de 1970). 
Anthologie dirigée par Lydia Padellec. 
Revue Bacchanales n° 39. Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2018.
L’eau entre nos doigts. Éditions Henry, 2018.
Frau(x). Les éditions du frau, 2019.